lundi 23 juin 2008

Errare humanum est

Certains d'entre vous m'ont interrogé à propos des chapitres sur la géopolitique du monde actuel et sur les institutions européennes qui n'apparaissaient pas dans le planning des révisions. Il s'agit en fait d'un erreur de ma part (d'où le titre !)...comme le reste du programme, ils doivent être revus.

Concernant la géopolitique du monde actuel, on peut envisager des sujets sur la multiplication des conflits dans le monde ou sur les frontières (multiplication, renforcement ou effacement ?).

Pour ce qui est des institutions européennes, j'ai tenté de vous les expliquer le plus simplement possible (à retenir surtout, la composition et le rôle du Conseil européen, de la Commission et du Parlement)...j'ai aussi souligné les difficultés actuelles (le blocage lié à l'élargissement et aux refus français, hollandais ou irlandais...on pourrait aussi évoquer le manque de lisibilité des institutions, voire leur déficit démocratique)...Très franchement, je vous souhaite de tomber sur un autre sujet...

Merci encore à ces deux demoiselles très sérieuses (elles se reconnaîtront) qui m'ont fait part de mon oubli.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire